Le Réveil Lozère 30 décembre 2014 à 08h00 | Par Yannick Curt, Agrapresse

La crise s’invite pour la fin des quotas

Une forte hausse de la production laitière dans le monde entraîne une chute des cours, qui pourrait plonger la filière dans une crise alors que s’ouvre une nouvelle ère, celle de la libéralisation, avec la fin des quotas laitiers. Face à ces nouvelles règles du jeu, les éleveurs tentent de s’organiser.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Costie Pruilh

Au niveau européen, les demandes de mise en place d’un mécanisme de gestion de crise se multiplient. En France, la FNPL a fait signer un pacte laitier à l’aval pour faciliter les projets des éleveurs. La production de lait en Europe dérégulée au 1er avril 2015, par la fin des quotas laitiers, risque de subir de lourdes turbulences dans les prochains mois. Une collecte très élevée dans les principaux bassins d’exportation (particulièrement en Europe) plombe les cours. Du côté de la demande, l’eldorado asiatique reste dynamique, mais ralentit ses importations, alors que l’embargo russe a fermé un marché important. Mais l’ampleur et la durée de cette chute des cours des produits laitiers sur le marché mondial, qui pèsera sur le prix du lait payé aux éleveurs, reste la grande inconnue. Sur la plate forme d’enchères néo-zélandaise Fonterra, qui fait référence pour les prix mondiaux, le prix de la poudre de lait maigre est passé de 4 780 dollars la tonne en février à 2 299 mi-novembre. En France, elle s’échangeait à 2 880 euros début août, puis 1 860 mi-novembre, selon les cotations de l’association des transformateurs laitiers.

La suite dans le Réveil Lozère, page 3, édition du 1er janvier 2015

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui