Le Réveil Lozère 28 mai 2014 à 08h48 | Par Émilie Wood

Crédit agricole - François Viallon : « Je m’inscris dans la continuité de Bernard Étienne »

Une page s’est tournée au sein de la caisse départementale du Crédit agricole de la Lozère. François Viallon est devenu président le 31 mars 2014. Il remplace Bernard Étienne, à ce poste depuis cinq ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Émilie Wood

Bernard Étienne a pris sa retraite auprès du crédit agricole après 37 ans d’engagement : administrateur, vice-président puis président de différentes caisses locales dans les Cévennes dès les années 70, puis plus tard membre du conseil d’administration de la caisse régionale, administrateur de la caisse du Midi, administrateur de la caisse régional du Languedoc, Bernard Étienne a terminé son brillant parcours en tant que président départemental de la Lozère, à la suite de Jean-Louis Dalle, de 2009 à 2014, poste combiné avec celui de vice-président de la caisse du Languedoc.

François Viallon a travaillé de longues années à la chambre d’agriculture de la Lozère. Lui aussi touché par l’exemple de Bernard Étienne dont il souligne les qualités humaines et les compétences professionnelles, c’est dans son sillon qu’il souhaite continuer le travail commencé par son prédécesseur.

Suite à lire dans le Réveil Lozère n°1261 du 29 mai 2014, en page 6.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« N’en déplaise aux industriels laitiers européens, nous ne manquerons pas de dénoncer les éventuelles entorses à la règle que nous pourrions constater dans les magasins et de poursuivre notre combat pour rendre l’étiquetage [de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés, ndlr] obligatoire à long terme ».

Communiqué des Jeunes Agriculteurs, le 19 septembre

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui