Le Réveil Lozère 22 octobre 2014 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

« Vous labourez pour donner à manger aux animaux »

Le service de remplacement de la Lozère et le lycée Terre Nouvelle de Marvejols ont choisi de travailler ensemble pour proposer aux étudiants une immersion sur le terrain. L’objectif est double. Pour le SR48, voir si les jeunes peuvent prétendre à faire des remplacements ; tandis que ces derniers se confrontent à la réalité de la gestion d’une exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Alexandre Gleize, Aymeric Horhant et Louis Fontaine.
De gauche à droite : Alexandre Gleize, Aymeric Horhant et Louis Fontaine. - © Sandra Hartmann

Il en avait été question fin août, lors de l’assemblée générale du service de remplacement. Proposer à des étudiants du lycée Terre Nouvelle d’effectuer un stage chez des agriculteurs adhérant au service. La mayonnaise a bien prise, des étudiants de BTS ont troqué tenue de ville contre tenue des champs. Parmi eux : Louis Fontaine, 20 ans, en première année BTS productions animales. Casquette visée sur la tête et la tête bien sur les épaules, il confie vouloir être agriculteur depuis l’âge de cinq ans. Presque comme son maître de stage, Alexandre Gleize. Autant dire que l’agriculture, ils ont ça dans le sang. Le premier a son projet professionnel, il souhaite reprendre l’exploitation de son oncle à Saint-Julien-du-Tournel, ce stage lui permet de découvrir d’autres facettes d’un métier qu’il connaît déjà pas trop mal. « Mes parents ne sont pas agriculteurs, mais je passais quasiment toutes mes vacances sur l’exploitation et j’aidais mon oncle pour les travaux de la ferme. » Une voie tracée qu’il a suivi avec passion, jusqu’à croiser la route d’Alexandre. Et voilà Louis au Gaec de la Jordane.

La suite dans le Réveil Lozère page 6, édition du 23 octobre 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui