Le Réveil Lozère 20 mars 2019 à 15h00 | Par Aurélie Pasquelin

Votre journal complet en ligne, une nouvelle formule

À partir de la semaine prochaine, votre journal évolue dans sa formule numérique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis plusieurs années maintenant, les abonnés du Réveil Lozère bénéficient d’une formule numérique et peuvent lire leur journal en ligne dès le mercredi. Afin de simplifier et ainsi de rendre plus accessible ce journal numérique, le Réveil Lozère fait évoluer sa formule. Le contenu du journal sera, à partir du 28 mars, disponible sur le site internet du Réveil Lozère, grâce à des identifiants de connexion dont le site pourra se souvenir.

L’adresse mail comme identifiant

Attention cependant, les identifiants actuels ne seront plus valides. Le 28 mars, jour du transfert de plateforme, les abonnés ayant renseigné leur adresse mail recevront un e-mail leur demandant de suivre un lien pour créer un mot de passe et ainsi activer leur compte.

Un mode d’accès simple

Pour lire la version complète numérique du Réveil Lozère il suffira alors d’aller sur le site du journal* et de cliquer sur le rectangle jaune intitulé « Version numérique Réussir Réveil Lozère » situé à droite sous la Une de la semaine.
Un nouvel onglet s’ouvrira alors pour permettre de se connecter et de lire le journal directement sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui