Le Réveil Lozère 06 novembre 2019 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

Vote unanime pour le soutien du pastoralisme

À l’initiative de Jacques Blanc, le Comité européen des régions a voté un avis en faveur du pastoralisme. Il prévoit notamment une révision possible de la directive « Habitat ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le CDR demande la possibilité d’une révision de la directive « Habitat ».
Le CDR demande la possibilité d’une révision de la directive « Habitat ». - © Dominique Hommel/Parlement européen

Créée par le traité de Maastritch, le Comité européen des régions (CDR) réuni des représentants des collectivités locales, régionales, départementales et communales de toute l’Union. Doté d’un rôle consultatif, ce comité rend des avis qui sont ensuite étudiés par les différentes instances européennes. Lors de sa dernière session plénière, début octobre, les membres du CDR ont pu se prononcer sur le pastoralisme. Présenté par Jacques Blanc, cet avis a été voté à l’unanimité. Un fait « capital » pour le maire de La Canourgue et ancien président du CDR qui souligne l’importance d’un vote unanime pour « aller ensuite défendre » ces idées à la commission agriculture du parlement. « Ce vote unanime n’était pas acquis », raconte l’élu.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1533, du 7 novembre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui