Le Réveil Lozère 24 avril 2013 à 14h46 | Par Lise Monteillet

Virus - L’agriculture lozérienne paie cher le passage de Schmallenberg

Les premières données fournies par le GDS sont alarmantes. Au bas mot, 180 élevages ont été touchés, 500 veaux et 200 agneaux sont nés malformés, sans parler des 6 000 veaux qui manqueraient au premier trimestre 2013.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Répartition géographique des élevages confirmés atteints au 16 avril 2013 (1 140 élevages)
Répartition géographique des élevages confirmés atteints au 16 avril 2013 (1 140 élevages) - © GDS

Le département avait été épargné lors de la première apparition du virus, qui avait surtout sévi dans le nord du pays. Il a été très durement touché par la deuxième vague, en 2012. 13 % des cas de Schmallenberg recensés en France proviennent de la Lozère. Après la sécheresse de 2011, il n’en fallait pas davantage pour fragiliser les trésoreries. Les répercussions risquent de se faire ressentir à l’automne 2013, au moment de la vente des bêtes.

 

À lire dans le Réveil Lozère n°1206 du 25 avril 2013, en page 5.

Au Pont-de-Montvert

Chez Jean-Claude Molines, quatre vaches n’ont pas donné de veaux et un veau est né malformé. Cela fait beaucoup sur un troupeau de 40 mères. Sans compter que la vache qui a donné naissance à un veau Schmallenberg a dû être abattue d’urgence, car la matrice avait été déchirée. Dans tous les cas, un grand nombre de vêlages a été retardé. « Les conséquences sont lourdes. Les broutards ne pourront pas partir en octobre – novembre… On sortait de la FCO*, et maintenant c’est Schmallenberg ! », témoigne Jean-Claude Molines.

* Fièvre catarrhale ovine

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Plus vite, plus haut, plus fort.

Devise des Jeux olympiques modernes proposée par Pierre de Coubertin en 1894. La 31e Olympiade s’ouvre à Rio de Janeiro le vendredi 5 août.

Culture
Photographie » Beauté et diversité des patrimoines
Photographie » Le skite Sainte-Foy
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui