Le Réveil Lozère 11 octobre 2016 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Vingt-cinq printemps à l’heure du succès

En recevant le commissaire européen à l’Agriculture, un ministre, une foule de politiques et surtout en pulvérisant son record de fréquentation, la 25e édition du Sommet de l’élevage restera dans les annales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Le Foll lors de sa visite sur le stand Charolais.
Stéphane Le Foll lors de sa visite sur le stand Charolais. - © Sophie Chatenet

Avec 88 000 visiteurs accueillis (contre 85 000 en 2014*), le Sommet de l’élevage, qui a fermé ses portes vendredi dernier du côté de Cournon est un succès. « Nous sommes d’autant plus satisfaits que cette année tous les salons agricoles français ont vu leur fréquentation diminuer. Le Sommet est le seul à afficher cette belle marge de progression », explique Fabrice Berthon, commissaire général. Même enthousiasme pour Jacques Chazalet, le président du salon : « Dans un contexte difficile, les visiteurs ont répondu présents et les délégations étrangères se sont déplacées en nombre. Nous constatons également une hausse de la fréquentation des jeunes qui viennent pour trouver des formations et s’instruire sur les nouvelles techniques. Preuve que l’élevage français a encore de l’avenir ! ». Concours et présentations animales de haut niveau, visites d’élevage et conférences, plateau d’exposition renouvelé, la recette du succès est un savant mélange entre diversité, qualité et convivialité.

La suite dans le Réveil Lozère, page 3, édition du 13 octobre 2016, numéro 1379.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).