Le Réveil Lozère 14 février 2018 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

Vingt ans d’analyses sur tout le département

Le laboratoire d’analyses départemental de Mende fête ses vingt ans de présence dans la zone artisanale du Chaussemillou de Mende. Un anniversaire placé sous les meilleurs augures puisque le laboratoire a pu renouveler son accréditation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rendez-vous était donné, mardi 13 février pour fêter les vingt ans du site de Chaussemillou.
Rendez-vous était donné, mardi 13 février pour fêter les vingt ans du site de Chaussemillou. - © Aurélie Pasquelin

Créé en 1953, le laboratoire vétérinaire de Mende était alors simplement chargé de l’étude des aspects sanitaire du monde animal. Quelques années plus tard, en 1986, le laboratoire est transféré au Département. Alors situé boulevard Lucien Arnault, dans des bâtiments anciens de la préfecture lozérienne, le laboratoire départemental d’analyse de Lozère décide de déménager. C’est chose faite en 1997 quand la structure prend possession de ses nouveaux locaux : un bâtiment de 1 000 m² situé dans la zone artisanale du Chassemillou. Un nouvel emplacement plus grand qui permet au laboratoire d’obtenir son accréditation auprès du Cofrac (comité français d’accréditation). « Le renouvellement de l’accréditation se fait tous les cinq ans, explique Élisabeth Cluzel, directrice de l’établissement. Entre-temps, le Coram, seule structure habilitée à accréditer les laboratoires, effectue des audits de contrôle tous les ans. C’est un processus long et contraignant mais il apporte une bonne philosophie au sein du laboratoire. Il montre notre savoir-faire, car nous avons plusieurs contraintes pour l’obtenir et la garder : la traçabilité, le respect des normes analytiques… En résumé, on peut dire c’est un gage de la fiabilité de nos résultats. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1447, du 15 février 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui