Le Réveil Lozère 27 mai 2015 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Vigilance sur la FCO

La fièvre catarrhale ovine (FCO) est présente dans le sud de l’Europe (Italie et Espagne notamment). L’Anses préconise un renforcement des mesures sanitaires pour réduire le risque d’introduction par les animaux vivants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Parmi les symptômes de la FCO chez les ovins : une salivation importante. La langue peut vite enfler, devenir cyanosée et pendre hors de la bouche.
Parmi les symptômes de la FCO chez les ovins : une salivation importante. La langue peut vite enfler, devenir cyanosée et pendre hors de la bouche. - © DR

Dans un avis publié récemment, l’Anses juge « assez élevé à très élevé » le risque d’introduction de la fièvre catarrhale ovine depuis l’Espagne ou l’Italie. Selon l’agence, la maladie risquerait d’être introduite par des ruminants domestiques venant d’Espagne, destinés à rejoindre un abattoir, un élevage (engraissement ou reproduction) ou une arène de combat. Les autorités sanitaires espagnoles semblent avoir pris la mesure du problème puisqu’elles ont imposé une vaccination obligatoire des bovins et des ovins contre les deux sérotypes dans la zone réglementée. La France envisage de renforcer les mesures sanitaires lors d’échanges d’animaux avec son voisin espagnol. Ces échanges faisaient jusqu’à présent l’objet d’accords bilatéraux simplifiant les procédures. Pour limiter le risque lié à l’introduction de ruminants d’abattage, l’Anses préconise que les animaux en provenance des zones réglementées d’Espagne et d’Italie soient abattus près des frontières et « dans des zones à faible densité d’élevage de ruminants ».

La suite dans le Réveil Lozère, page 10, édition du 28 mai 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

36 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui