MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 08 novembre 2016 à 08h00 | Par Association des producteurs de châtaignes des Cévennes

Vers une AOP Châtaigne des Cévennes en 2018

Une AOP Châtaigne des Cévennes devrait permettre de valoriser les variétés traditionnelles, une trentaine est inscrite sur le cahier des charges.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Réveil Lozère

L’association des producteurs de châtaignes des Cévennes regroupe 80 adhérents et va voir courant 2018 ses produits reconnus en appellation d’origine protégée. Près de 1600 hectares de châtaignes sont exploités dans les Cévennes. Grâce à l’AOP, nous valoriserons mieux les variétés traditionnelles, une trentaine inscrite sur le cahier des charges du territoire cévenol : le Marron d’Olargues, la Sardonne, la Pellegrine, la Figarette, la Gène Longue, la Dauphine, etc. Cette AOP permettra de valoriser le travail traditionnel des castanéiculteurs du territoire : l’entretien des vergers et du paysage, le ramassage, le conditionnement et la transformation de la châtaigne. Suite à l’examen de la demande par les services administratifs de l’Inao de Montpellier, la commission d’enquête est venue rencontrer les producteurs du territoire au mois d’octobre. Elle confirme la pertinence du produit, de l’aire géographique, des savoir-faire et va soumettre le dossier au comité national de l’Inao. C’est une grande avancée pour les producteurs de châtaignes des Cévennes et nous sommes confiants en l’avenir et l’aboutissement de notre demande AOP pour l’année 2018 !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

30 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le marché de l’ultra-frais progresse de 16,1 % en volume et de 13,9 % en valeur dans la distribution grand public sur la période du 15 mars au 19 avril 2020

témoigne Syndifrais (transformateurs de produits laitiers frais), dans un communiqué du 20 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui