Le Réveil Lozère 28 août 2019 à 11h00 | Par Rolland Saint-Thomas

Vers un report de la nouvelle réglementation sur le freinage

L’obligation du freinage double ligne sur les engins tractés vendus à partir de 2021 pourrait être repoussée à 2025, le temps pour les constructeurs de s’adapter.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis le 1er janvier 2018, l’application de la nouvelle réglementation européenne 167/2013, dite Tractors mother régulation qui libère la vitesse de circulation des engins agricoles à 40, 50, voire 60 kilomètres à l’heure, oblige les constructeurs à livrer leurs tracteurs neufs équipés d’une double ligne de freinage. La loi ne précise pas si cette double ligne doit être hydraulique ou pneumatique. Mais la plupart des tractoristes ont choisi la double ligne pneumatique tout en continuant de faire cohabiter la simple ligne hydraulique de freinage, afin de pouvoir continuer à freiner l’immense majorité des remorques.
Rappelons que pour la France, la vitesse des tracteurs ne doit pas dépasser les 40 km/h à vide et 30 km/h pour les ensembles attelés d’une remorque à freinage hydraulique. Seules les remorques réceptionnées à 40 km/h, le plus souvent équipées de freins pneumatiques, peuvent circuler à cette vitesse.
Après l’étape de la Tractors mother régulation de 2018, le législateur impose, à partir du 1er janvier 2021 à tous les constructeurs d’outils traînés de plus de 1,5 t, comme les remorques, tonnes, pulvérisateurs, épandeurs, etc. de livrer leurs matériels neufs équipés d’une double ligne de freinage. Il s’agit de la loi dite du « 19 décembre 2016 », mais cette échéance sera probablement reportée au 31 décembre 2025. Le nouveau décret devrait être publié prochainement selon Axema, le syndicat des constructeurs, ce qui laissera un peu plus de temps aux constructeurs pour s’organiser.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1523, du 29 août 2019, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous faisons confiance aux scientifiques qui ont dit que la préconisation, c’était cinq à dix mètres selon les cultures.

a déclaré Christiane Lambert, le 9 septembre, lors d’une conférence de presse à Romillé (Ille-et-Vilaine).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui