Le Réveil Lozère 08 septembre 2015 à 08h00 | Par Laurence Sagot

Vérifier l’état corporel des brebis en gestation

Après plusieurs semaines passées à puiser dans les stocks hivernaux, l’herbe a enfin repoussé même si certaines zones sont plus chanceuses que d’autres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Trier les brebis maigres et les alimenter avec une ration plus riche en énergie.
Trier les brebis maigres et les alimenter avec une ration plus riche en énergie. - © Idele

Globalement, les animaux sont en moins bon état corporel que les années précédentes et quelques précautions s’imposent pour les brebis gestantes. Les diagnostics de gestation réalisés sur les mises à la reproduction de mai et juin font état de taux de prolificité plutôt élevés. Une bonne gestion de l’alimentation garantit des portées suffisamment lourdes à la naissance et limite le taux de mortalité des agneaux. En effet, les agneaux trop petits sont la principale cause de mortalité. Évaluer l’état des brebis en milieu de gestation, soit environ deux mois avant les premières mises-bas permet d’anticiper. Les palper au niveau du dos est indispensable car leur aspect visuel peut être très trompeur avec l’épaisseur de laine. Les brebis maigres (note d’état corporel inférieure à 3) doivent être triées et alimentées en conséquence. Pour en savoir plus sur l’évaluation de la note d’état corporel des brebis, une nouvelle vidéo est en ligne sur le site de l’institut de l’Élevage : idele.fr et sur la page Facebook du Ciirpo.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les conclusions du rapport de la commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français seront connues le 21 septembre.

Pierre Morel-à-l’Huissier, député de Lozère et membre de la commission d’enquête.

Culture
Concert » Concert irlandais
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Concert » Concert à la cathédrale
Exposition » Exposition de peintures
Concert » Récital de musique andalouse
Concert » Concerto italiano
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui