Le Réveil Lozère 26 juillet 2017 à 08h00 | Par P. Bourgault

Valoriser son identité agricole

L’intérêt touristique d’un territoire dépend largement de son agriculture. Voyage entre Südtirol alpin et lagune vénitienne – deux succès italiens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
À vol d’oiseau, 150 km séparent ces deux paysages. La lagune vénitienne, modèle de valorisation des canaux et zones humides et la coopérative de Lignano, qui a creusé des fondations titanesques pour son chai, ensuite recouvert de terre et de ceps. Sous la vigne, la cave ! Les deux territoires pratiquent avec talent l’œnotourisme et la promotion de leur agriculture (www.unii.org - www.suedtirol.info/fr).
À vol d’oiseau, 150 km séparent ces deux paysages. La lagune vénitienne, modèle de valorisation des canaux et zones humides et la coopérative de Lignano, qui a creusé des fondations titanesques pour son chai, ensuite recouvert de terre et de ceps. Sous la vigne, la cave ! Les deux territoires pratiquent avec talent l’œnotourisme et la promotion de leur agriculture (www.unii.org - www.suedtirol.info/fr). - © P. Bourgault

Les deux territoires sont mitoyens mais fort différents, ce qui contribue à leur charme. La Vénétie étend sa plaine et sa lagune vers la mer Adriatique. Montagneux et germanophone, le Südtirol ne devient italien qu’en 1919. Objectif commun : intéresser des touristes à leurs espaces naturels, valoriser leurs produits agricoles, créer des emplois. Selon Simonetta Rottin, avocate de l’arrière-pays vénitien, « trois thèmes sont retenus, à découvrir via canaux et lagunes : sport, culture et oenogastronomie avec le jambon San Daniele, le poisson pêché à Marano, les fromages, la mozzarella au lait de bufflonne et les produits maraîchers, le tout cuisiné par les chefs locaux et accompagné par les vins de Vénétie et du Frioul. Venise est submergée chaque année par 30 millions de touristes, à qui nous voulons proposer d’autres expériences. »
Comment ? Lino Codognotto est maire de Bibione et préside sa communauté de communes. Son territoire de 12 000 habitants accueille six millions de nuitées par an : « Nous veillons à la qualité de l’eau et de l’air, en interdisant par exemple de fumer sur la plage entre les parasols et la mer. Les deux tiers des touristes sont germanophones. L’arrivée croissante de nouveaux visiteurs, en particulier asiatiques, doit être préparée : on ne propose pas aux Chinois d’aller bronzer à la plage, en revanche, les Russes adorent. Il faut s’adapter, afin qu’ils reviennent. Sur les menus des restaurants, on signale les allergènes et le porc. Nos agritourismes font connaître les produits locaux : asperges blanches, fromage montasio, charcuterie, vins, fruits et riz d’Eraclea. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1420, du 27 juillet 2017, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui