Le Réveil Lozère 07 novembre 2018 à 09h00 | Par Chambre d’agriculture 48

Valorisation des effluents : c’est le moment !

Les conditions hivernales arrivent à grands pas, il est temps de valoriser les fumiers et lisiers avant les premières neiges.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J-C Gutner

Les effluents d’élevage (fumiers, lisiers ou composts) sont des outils incontournables dans la conduite des cultures (prairies, céréales, etc.). Par leurs valeurs fertilisantes, ils sont capables de couvrir une bonne partie des besoins en fertilisants. La répartition optimale de ces effluents entre les différentes cultures permet de faire des économies substantielles sur les achats d’engrais minéraux.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1483, du 8 novembre 2018, en page 4

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui