Le Réveil Lozère 16 octobre 2019 à 09h00 | Par Le Réveil Lozère

Une vingtaine de ministres de l'Agriculture appelle à préserver le futur budget de la Pac

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une vingtaine de ministres de l'Agriculture de l'UE a demandé « le maintien, à prix courants, du budget de la Pac pour la prochaine période de programmation à son niveau actuel pour l'UE à 27 », dans une courte déclaration présentée par la France le 14 octobre, à l'occasion de la réunion du Conseil agricole à Luxembourg. Ce texte a été signé par 16 délégations et soutenu par trois autres à l'oral. L'Allemagne n'a pas apporté son soutien, mais sa ministre de l'Agriculture, Julia Klöckner, a tout de même indiqué qu'elle se battrait pour « un budget adéquat » pour la Pac. Le ministre français Didier Guillaume espère que cette mobilisation portera ses fruits : « On sent un infléchissement », veut-il croire. Il estime que les engagements pris par les ministres de l'Agriculture de l'UE sur l'environnement justifient le maintien de l'enveloppe agricole. Les chefs d'État et de gouvernement de l'UE doivent reprendre, les 17 et 18 octobre à Bruxelles, leurs difficiles négociations sur le cadre financier pluriannuel de l'UE pour 2021-2027.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui