Le Réveil Lozère 09 octobre 2019 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Une vie consacrée au monde forestier

Figure du monde forestier lozérien, Jean-Pierre Lafont est décédé fin septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Pierre Lafont avait été réélu l'année dernière à la chambre d'agriculture de Lozère via le CRPF.
Jean-Pierre Lafont avait été réélu l'année dernière à la chambre d'agriculture de Lozère via le CRPF. - © Julien Beinat

Ancien directeur de la coopérative de la forêt privée lozérienne et gardoise, devenu président du syndicat lozérien de la forêt privée*, Jean-Pierre Lafont aura marqué le monde forestier du département. Malade, l'ancien salarié de la chambre d'agriculture en charge de la forêt avait, il y a quelques mois, décidé de « passer la main ». « Nous avons organisé nos dernières assises de la forêt privée chez lui, dans les Cévennes », se rappelle Alexis Bonnal, ancien président de la coopérative de la forêt privée lozérienne et gardoise.

De nombreux hommages
« Il a toujours vécu dans le milieu forestier, continue l'ancien agriculteur. C'était quelqu'un de passionné par la nature et par les arbres qu'il connaissait bien. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1529, du 10 octobre 2019, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui