Le Réveil Lozère 16 octobre 2019 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Une soirée pour promouvoir les métiers de l’agriculture

Les Jeunes agriculteurs de Lozère organisaient jeudi 26 septembre, leur 2e édition du Barbeuc’install. Les jeunes présents ont pu y découvrir des parcours et expériences atypiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un peu plus de 80 élèves sont venus écouter les témoignages proposés au Barbeuc’install.
Un peu plus de 80 élèves sont venus écouter les témoignages proposés au Barbeuc’install. - © Aurélie Pasquelin

Lancé pour la première fois en 2018, le Barbeuc’install propose aux élèves du département inscrits dans les filières agricoles de venir échanger avec des personnes travaillant actuellement dans le monde agricole, que ce soit des exploitants, des ouvriers, des jeunes en cours d’installation… Organisée par les Jeunes agriculteurs du département, la deuxième édition du barbecue se tenait jeudi 26 septembre à Antrenas, au Gaec Gibertes-Chanteperdrix. Une centaine de participants, dont quatre-vingts étudiants inscrits à Terre nouvelle, au lycée agricole François Rabelais ou au CFA, sont venus pour discuter et écouter la dizaine de témoignages proposés. « Les personnes qui témoignent aujourd’hui sont restées en Lozère après avoir trouvé du travail dans le monde agricole », annonçait Vincent Bonnet, président des JA en introduction.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1530, du 17 octobre 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui