Le Réveil Lozère 30 mai 2018 à 15h00 | Par Aurélie Pasquelin

Une semaine pour mettre l’approvisionnement local en avant

Douze établissements scolaires lozériens ont décidé de participer cette semaine à l’opération « Connectez-vous local » organisé, au niveau national, par l’association Agrilocal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jeudi dernier, les élèves du collège du Haut-Gévaudan de Saint-Chély-d’Apcher ont pu profiter d’un repas 100 % local.
Jeudi dernier, les élèves du collège du Haut-Gévaudan de Saint-Chély-d’Apcher ont pu profiter d’un repas 100 % local. - © Aurélie Pasquelin

Lancée depuis maintenant presque trois ans sur le département, la plateforme Agrilocal permet de faciliter les achats des produits locaux par les collectivités. L’outil compte actuellement 68 acheteurs et 85 producteurs et artisans. La plateforme se développe donc peu à peu sur le territoire mais pour sensibiliser les collectivités et les producteurs l’association nationale Agrilocal organise du 28 mai au 5 juin l’opération « Connectez-vous local ». Douze établissements scolaires lozériens ont répondu à l’appel et proposeront à leur menu soit chaque jour un produit local, soit un repas entièrement élaboré à l’aide de produits locaux. « En tout, sur le département, près de 4 000 élèves lozériens bénéficieront de ces repas, explique Sophie Pantel, présidente du conseil départemental. L’action “Connectez-vous local” a pour but de promouvoir cette plateforme qui facilite le contact entre producteurs et collectivités. C’est aussi l’occasion pour nous de faire connaître le projet à d’autres établissements du département, tels que les cantines des mairies, les crèches ou les Epadh qui ne sont encore que très peu inscrits à la plateforme. » En effet, sur les acheteurs inscrits nombreux sont les cantines des collèges.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1462, du 31 mai 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui