L'Eure Agricole Et Rurale 09 janvier 2019 à 15h00 | Par charles baudart

Une pension de chevaux pour compléter les céréales

Producteur de céréales près d’Evreux, Bastien Hennequez développe une pension de chevaux low cost. Une orientation qui conforte ses revenus et lui permet de valoriser les prairies.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © charles baudart

Se diversifier, chercher la complémentarité : s’installer sur une exploitation céréalière n’est plus si simple et nécessite souvent de faire preuve d’inventivité pour stabiliser le revenu. Bastien Hennequez est installé depuis 2014 à Arnières-sur-Iton, sur une exploitation de 150 hectares. Il a mutualisé son parc matériel avec son père dont l’exploitation est proche. « Nous travaillons ensemble pour les semis, la pulvérisation et la moisson, au travers d’une   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui