Le Réveil Lozère 24 août 2016 à 08h00 | Par Yvan Guilhot

Une méthode collaborative qui porte ses fruits en Lozère

Vendredi 19 août, les parties prenantes de la cartographie des cours d’eau en Lozère se sont réunies sur la commune d’Estables pour présenter un premier bilan des expériences des communes ayant réalisé cette cartographie, avant la reprise des formations, le 30 août.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandra Hartmann

Depuis 2015, une démarche est engagée en Lozère pour réaliser une cartographie des cours d’eau et former les riverains à leur entretien, dans le cadre de l’application de la loi sur l’eau. Les agriculteurs, pour qui l’eau est extrêmement importante sont les premiers concernés par ce projet se sont mobilisés dans la démarche mise en place par les organismes professionnels agricoles avec les pouvoirs publics (Onema, DDT), la fédération de pêche de Lozère  et par son secrétaire général Laurent Suau, et relayée dans les communes par l’association des maires. Cette démarche consistait en des journées de formation, avec une partie théorique le matin et une partie terrain l’après-midi. Le premier volet du projet doit permettre d’identifier les cours d’eau réels des rases, fossés ou autres écoulements. Dans un second temps il s’agit de comprendre quelles actions sont possibles pour entretenir les cours d’eau. En effet, depuis de nombreuses années, l’entretien n’est plus réalisé par les agriculteurs et riverains, par crainte de la réglementation. « Après des années avec de nombreux procès-verbaux, nous sommes en train d’évacuer une grosse crispation dans le monde agricole », indique Olivier Boulat, le président de la FDSEA Lozère. Pour plus d’information, un guide d’entretien des cours d’eau est disponible sur lozere.gouv.fr. Les formations reprennent le 30 août à Grèzes.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 25 août 2016, numéro 1372.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui