Le Réveil Lozère 27 septembre 2017 à 08h00 | Par DDT48

Une légère évolution sur deux bassins-versants

Avec les quelques pluies des derniers jours, la situation s’améliore uniquement sur les bassins-versants de la Colagne et du Tarn.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec les quelques pluies de ces derniers jours, une légère remontée des débits des cours d’eau est uniquement observée sur les bassins-versants de la Colagne et du Tarn. La situation reste toutefois tendue sur la quasi totalité des autres bassins-versants du département pour lesquels les débits des cours d’eau demeurent très bas.
Face à cette situation, le préfet de la Lozère a pris une nouvelle série de mesures de restriction des usages de l’eau : les bassins-versants de l’Allier et du Chassezac restent placés en phase « crise » et les bassins-versants du Lot, du Bramont, des Gardons et du Tarnon sont toujours placés en phase « alerte renforcée ». Les bassins-versants de la Truyère, du Tarn, de la Colagne et la rivière Colagne sont placés en phase « alerte ».
Les restrictions d’usages sont applicables quel que soit le type de ressource sollicitée (réserve d’eau potable, forage, pompage en rivière) à l’exception des stockages constitués avant la mise en œuvre des mesures de restrictions et déconnectés de la ressource.
Pour les bassins-versants de l’Allier et du Chassezac, tous les usages de l’eau sont interdits sauf ceux prioritaires permettant l’alimentation en eau potable, la salubrité et la sécurité publique et l’abreuvement des animaux.
Pour les bassins-versants du Lot, du Bramont, des Gardons et du Tarnon, le remplissage complet des piscines privées est interdit. L’alimentation en eau des canaux d’agrément, en particulier ceux desservant les anciens moulins, est interdite. Est également interdit l’arrosage des pelouses, des espaces verts et des jardins d’agrément. L’arrosage des jardins potagers n’est permis que de 6 h à 9 h puis de 19 h à 22 h. L’arrosage des stades et des espaces sportifs de toute nature n’est permis que les lundis, mercredis et vendredis de minuit à 6 h du matin puis de 22 h à 24 h. L’irrigation pour les usages économiques est interdite les samedis et dimanches et de 8 h à 21 h les autres jours de la semaine sauf pour les organisations collectives d’irrigation pourvues d’un règlement d’arrosage intégrant des niveaux d’économie d’eau de 50 %. Est également interdite l’alimentation en eau des « rases » (sauf nécessité pour l’abreuvement des animaux) et l’alimentation en eau des canaux de microcentrales.
Pour la rivière Colagne et les bassins-versants de la Truyère, du Tarn et de la Colagne, le remplissage complet des piscines privées est interdit. L’arrosage des jardins n’est permis que de 6 h à 9 h puis de 19 h à 22 h. L’arrosage des stades et des espaces sportifs de toute nature n’est permis qu’après 19 h jusqu’au lendemain 8 h. Quant à l’irrigation, pour les usages économiques, elle est réduite à la plage horaire de 19 h à 11 h le lendemain.

DDT 48

Pour toute question sur les mesures de restrictions, vous pouvez consulter le site des services de l’État : www.lozere.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-Risques-naturels-et-technologiques/Eau /Secheresse2.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui