Le Réveil Lozère 17 octobre 2018 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

Une journée pour découvrir les métiers de la forêt

La maison de la Région de Mende accueillait le 4 octobre une journée dédiée aux métiers de la forêt.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les métiers de la forêt et des aménagements paysagers étaient à l’honneur le 4 octobre dernier à Mende.
Les métiers de la forêt et des aménagements paysagers étaient à l’honneur le 4 octobre dernier à Mende. - © Aurélie Pasquelin

Plusieurs fois dans l’année, le hall de la maison de la Région de Mende se transforme pour mettre en avant une branche professionnelle. « La démarche ne se veut pas scolaire, l’idée est de montrer les métiers qui recrutent sur notre territoire, confie Aurélie Maillols, vice-présidente du conseil régional. Ces journées donneront peut-être l’idée à certains de se lancer dans une branche à laquelle ils n’avaient pas forcément pensé avant. » Le 4 octobre dernier, les métiers de la forêt et des aménagements paysagers étaient à l’honneur. « Avec près de 232 000 ha de la surface du département sous couverts forestiers, cette branche est très importante en Lozère », continue l’élue. Partenaire de la journée, la MFR (maison familiale rurale) de Javols est venue présenter ses réalisations et ses formations.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1480, du 18 octobre 2018, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui