Le Réveil Lozère 12 décembre 2018 à 15h00 | Par CB

Une évolution naturelle dans le temps

Incontestablement, le bardage en bois présente de multiples avantages pour les bâtiments agricoles : de l'intégration paysagère à la valorisation des ressources forestières locales. Mais les avis ne sont pas aussi unanimes sur la question du grisonnement du bois en extérieur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'exposition à la lumière, le contact avec l'eau et le contenu de l'air sont les trois facteurs faisant évoluer l'aspect d'un bardage bois.
L'exposition à la lumière, le contact avec l'eau et le contenu de l'air sont les trois facteurs faisant évoluer l'aspect d'un bardage bois. - © MIA

Le bois est le matériau qui a le plus faible impact environnemental : il nécessite peu d'énergie pour sa transformation et il agit comme un stockage de carbone. Par son aspect naturel et chaleureux, il s'intègre parfaitement dans l'environnement paysager. Mais inéluctablement, le bardage en bois évolue dans le temps en réaction à trois facteurs : l'exposition à la lumière, le contact avec l'eau et le contenu de l'air. L'action combinée de ces éléments a pour incidence un grisonnement du bois en extérieur.
Quelques règles de base sont à prendre en compte dans la conception d'un bardage bois : d'abord privilégier une façade plane, sans relief, sans décalage et choisir un sens de pose unique (de préférence vertical) sur une même façade. Ensuite éviter tout contact du bardage avec le sol (20 cm minimum) et empêcher la stagnation de l'eau sur le bois, ce qui signifie veiller à l'écoulement des eaux pluviales et au séchage rapide du bois. Enfin, il faut toujours prévoir une lame d'air ventilée à l'arrière du bardage.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1488, du 13 décembre, en page 14.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui