Le Réveil Lozère 07 octobre 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Une définition claire et précise

Grâce à un combat syndical porté par la commission environnement de la FNSEA, il existe désormais une définition claire des cours d’eau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandra Hartmann

Une instruction ministérielle venant de Ségolène Royal indique que les DDT doivent réaliser une cartographie des cours d’eau sur l’ensemble du territoire en se basant sur trois critères cumulatifs d’identification : avoir un écoulement d’eaux courantes dans un lit naturel à l’origine ; être alimenté par une source ; présenter un débit suffisant la majeure partie de l’année. Si et seulement si les trois critères sont remplis simultanément, le linéaire est un cours d’eau. Si l’un des trois critères n’est pas rempli, le linéaire n’est pas un cours d’eau. Un lit est naturel à l’origine lorsqu’il n’a pas été creusé par la main de l’homme. Les cours d’eau fortement anthropisés (canalisés ou recalibrés) doivent être considérés comme des cours d’eau si leur lit est naturel à l’origine. En fonction des usages locaux, des bras artificiels laissés à l’abandon et en voie de renaturation peuvent être considérés comme des cours d’eau. Lorsqu’un cours d’eau (dont le lit est naturel à l’origine) a été détourné, notamment pour alimenter un moulin, créant ainsi un bras artificiel, ce bras peut être considéré comme un cours d’eau selon les us et coutumes locaux.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 8 octobre 2015.

Pratique
Pour plus de plus amples informations, vous pouvez contacter la FDSEA de la Lozère au 04 66 65 08 60.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui