Le Réveil Lozère 03 janvier 2018 à 08h00 | Par LEGTPA François Rabelais

Une compétition nationale de maréchal-ferrant en Lozère

Le 26e concours « Un des meilleurs ouvriers de France », le fameux MOF, est lancé sous l’autorité du comité d’organisation des expositions du travail (COET) et met en œuvre ses épreuves qualificatives sur tout le territoire national.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © LEGTPA François Rabelais

Ce concours qui récompense chaque année des professionnels dans 162 disciplines, a pour vocation de faire connaître à tous la qualité du travail des meilleurs artisans et ouvriers de France (dont les vainqueurs pourront arborer dans l’exercice de leurs professions le col aux couleurs nationales).

Les participants disposent d’un temps donné et de matières premières pour réaliser un chef-d’œuvre. Leur savoir-faire et le respect des règles du métier sont contrôlés par un jury qui évalue les gestes techniques, l’innovation et le respect des traditions.

La ville de Saint-Chély-d’Apcher a eu l’honneur d’accueillir, samedi 9 décembre, les épreuves pour les métiers de maréchal-Ferrant au sein de la forge du LEGTPA François Rabelais. L’établissement agricole lozérien est en effet un pôle de formation reconnu dans les métiers de la maréchalerie au sein de la région Occitanie.

Dotées d’une forge de dimension professionnelle, les formations « maréchalerie » s’appuient également sur le fonctionnement du centre équestre du lycée. Les chevaux du centre sont en effet ferrés par les apprenants.

Plusieurs formations sont ainsi conduites par la voie scolaire (lycée Rabelais), par l’apprentissage (CFA de la Lozère) ou par la formation adulte (CFPPA de la Lozère). Le CAPA maréchal-ferrant permet aux élèves et apprentis d’acquérir les bases des techniques de la forge et du ferrage.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1441, du 4 janvier 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le grand plan d’investissement français, prévoyant 5 milliards d’euros pour l’agriculture, va servir à financer de l’irrigation contrôlée dans les régions où il n’y en a pas.

a déclaré Stéphane Travert le 6 août à l’AFP.