Le Réveil Lozère 07 juillet 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Une collecte en baisse mais mieux valorisée

L’assemblée générale de la Fromagerie des Cévennes s’est tenue le 25 juin. Parmi les chiffres à retenir : 850 000 litres l’an passé collecté auprès de 18 producteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Fromagerie des Cévennes

Moins 42 000 litres. Cette situation est liée en partie à une moindre qualité du fourrage distribué, à des conditions climatiques peu favorables (de la pluie notamment) et à la hausse du prix des aliments pour les animaux. Des analyses de lait toutes les semaines permettent de connaître la composition et d’adapter le moulage des fromages. Une meilleure technicité a permis d’améliorer les rendements de production de 10 %. La coopérative a produit 112 tonnes de fromages en 2014, dont quasiment 60 % de Pélardon AOP (ndlr : la coopérative compte 18 salariés). Ce label est un signe de qualité permettant de commercialiser le fromage sur la France entière. Le reste de la gamme est composé du Moissac des Cévennes et du Seillou, appréciés dans la région pour leur saveur traditionnelle et affirmée. La gamme bio est plus étendue : elle comprend, en plus, la faisselle et la Parpaillote (tomme de chèvre au lait cru). Le lait est un produit vivant évoluant au fil des saisons. La fromagère travaille les recettes pour toujours plus de saveurs. Pour 2015, une attention particulière est portée sur le Moissac des Cévennes et la Parpaillote. Dans une pratique d’amélioration continue, l’équipe de la fromagerie a fait évoluer le sur-emballage des produits. Le bois remplace le carton pour une meilleure conservation pendant le transport. Ce choix d’un matériau renouvelable entre dans le cadre d’une stratégie écologique volontaire.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 9 juillet 2015.

Les producteurs
La coopérative soutient l’installation de jeunes agriculteurs : facilités financières, conseil à l’installation, mise en relation avec le réseau agricole, suivi qualité, etc. Grâce à ce dispositif, les prochains départs en retraite de producteurs sont pourvus : trois installations sont prévues d’ici 2016. Le développement commercial de ces dernières années laisse la place à une ou deux installations supplémentaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

36 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui