MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 15 avril 2020 à 09h00 | Par Sophie Chatenet

Une cellule de crise pour limiter l’altération de la sélection

Avec moins de recueils en ferme, et des inséminations perturbées, l’activité de sélection pâtit de la crise liée au Covid-19. Témoignage de Laurent Journaux, secrétaire général de France génétique élevage, l’interprofession nationale pour l’amélioration génétique des ruminants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les opérations d’inséminations sont fortement perturbées par la crise sanitaire.
Les opérations d’inséminations sont fortement perturbées par la crise sanitaire. - © Jerome Chabanne

Le secteur de l’amélioration génétique des ruminants est touché par les mesures de confinement. Dans quelles proportions ?
Les niveaux de collecte par rapport à 2019 dès la semaine 12 (semaine du 16 au 22 mars) accusent une baisse de 30 à 70 % suivant les espèces et le type de caractère. La reproduction des animaux est elle aussi perturbée, notamment la mise en œuvre de l’insémination chez les petits ruminants. Les conséquences à court terme sont une très forte perturbation du recueil des performances dans les fermes et les stations de contrôle.

Quelles mesures ont-elles été prises pour maintenir l’activité, même a minima ?
Les activités qui pouvaient être reportées l’ont été. Leur calendrier de mise en œuvre sera révisé en fonction de l’évolution des mesures de confinement. Les activités qui peuvent être poursuivies le sont en fonction des contraintes locales et dans le respect des mesures de biosécurité. Dans d’autres cas, notamment en cas de contacts entre éleveurs et techniciens, des solutions alternatives sont, lorsque cela est possible, en cours de déploiement, sous réserve d’accord de l’éleveur. Il est conseillé aux éleveurs de contacter directement le technicien ou la structure concerné(e).

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1556, du 16 avril 2020, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

30 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le marché de l’ultra-frais progresse de 16,1 % en volume et de 13,9 % en valeur dans la distribution grand public sur la période du 15 mars au 19 avril 2020

témoigne Syndifrais (transformateurs de produits laitiers frais), dans un communiqué du 20 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui