Le Réveil Lozère 10 janvier 2018 à 08h00 | Par Nancy Sagnet

Une beurrerie de luxe en Lozère

Le terroir de la Lozère a séduit les associés de l’entreprise Do yen fabriquant un beurre d’excellence. Voilà maintenant plus d’un an que cette entreprise produit du beurre de luxe pour les grandes tables et épiceries du monde entier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le moulage et l’emballage des portions de beurre est réaliser artisanalement par les employés.
Le moulage et l’emballage des portions de beurre est réaliser artisanalement par les employés. - © Nancy Sagnet

Les associés, venus des quatre coins de France ont choisi la Lozère, pour installer leur petite entreprise, nommée « Do yen », produisant du beurre de luxe.
Une raison bien particulière est à l’origine de ce choix : « être loin des grands groupes agroalimentaires de Normandie ou de Bretagne, qui sont des régions où on fabrique traditionnellement du beurre, explique Delphine Fielbal, responsable du labo de l’entreprise. À cela s’ajoute la qualité du lait exceptionnelle ici, en raison des animaux qui sont nourris avec une herbe de bonne qualité. Le terroir de montagne du territoire Lozérien à également séduit les dirigeants ». Tous ces ingrédients en font donc du bon beurre. À l’heure actuelle, le marché est en pleine expansion, les sociétaires semblent alors avoir choisi le bon filon.

Une fabrication en progression
Les volumes de productions sont en constante augmentation. « Pour répondre au mieux à la demande de nos clients notamment les grands chefs, nous faisons des beurres exclusifs et au grammage souhaité », confie Delphine Fielbal. Cependant, des formats standards (100 g, 200 g, 250 g) sont aussi disponibles. En Lozère, le seul et unique point de vente se trouve à Mende à la fromagerie Le Sourire de la crémière.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1442, du 11 janvier 2018, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous serons dans la rue très prochainement pour dire non au matraquage des agriculteurs et pour que le gouvernement tienne ses promesses.

sur la loi Égalim, a alerté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA le 3 décembre. Invitée sur France Info, elle a exprimé le ras-le-bol des agriculteurs face à l’agribashing.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui