Le Réveil Lozère 12 avril 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Une arène pour l’Aubrac à l’horizon 2019

Un marché au cadran pourrait ouvrir à Aumont-Aubrac en Lozère d’ici deux ans. Porté par l’association « Un Cadran pour tous », le projet ambitionne de drainer au moins 15 000 animaux par an.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les membres de l’association « Un Cadran pour tous » ont notamment visité le marché au cadran d’Ussel, en Corrèze.
Les membres de l’association « Un Cadran pour tous » ont notamment visité le marché au cadran d’Ussel, en Corrèze. - © SC

Née en janvier 2016, l’association « Un Cadran pour tous » rassemble des acteurs agricoles lozériens qui militent, depuis plusieurs années, pour la création, à Aumont-Aubrac, d’un marché au cadran. Terre d’élevage, par excellence, la Lozère ne dispose pas de marchés au cadran spécialisé en bovins. Il existe un outil sur Langogne, pour les veaux ; et un autre pour les ovins, du côté de Marvejols. « Les éleveurs passent actuellement directement par des marchands de bestiaux ou par des coopératives », explique Frédéric Valette, éleveur d’Aubrac et de veaux sous la mère, près de Saint-Chély-d’Apcher. Président de l’association « Un Cadran pour tous », l’éleveur estime que le marché au cadran est un compromis intéressant « pour rétablir la concurrence, pour donner plus de pouvoir aux éleveurs tout en gagnant en transparence ». Une pré-étude de faisabilité a été lancée en avril 2016, suivie d’une étude de faisabilité en octobre. Aline Chabanon, stagiaire à la chambre d’agriculture de Lozère, la conduite dans le cadre de son stage de fin d’études d’école d’ingénieur.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1405, du 13 avril 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui