Le Réveil Lozère 01 août 2018 à 10h00 | Par Nancy Sagnet

Un trail organisé par des chasseurs

En mai 2019, la société de chasse des Bondons organisera un trail. Objectif, animer et montrer le territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Julien Beinat

Organiser une manifestation sportive quand on est chasseur peut paraître atypique. Pourtant, c'est le pari de Robert Tichet, trésorier de la société de chasse des Bondons ainsi que l'équipe de 50 bénévoles, dont 23 membres de la société. Dotée de magnifiques paysages, la commune des Bondons et ses environs attirent de nombreux marcheurs. Cependant, bon nombre de sentiers sont embroussaillés. Proche de la nature et ce notamment par leur activité de débroussaillage, les membres de la société de chasse des bondons ont décidé de se lancer dans l'organisation d'un trail permettant de redonner l'accès à des chemins fermé. « Notre activité de débroussaillage permet l'entretien des chemins. L'idée est donc de faire profiter de ses derniers à des trailers et randonneurs, mettre en valeur des paysages, et proposer une animation sur le territoire », confie Robert Tichet. Le président de la société Ludovic Bonhomme est lui aussi enthousiaste sur ce projet puisque « cela permet de donner une bonne image des chasseurs », commente-t-il. « L'objectif final est de faire perdurer cette animation sur notre territoire pour qu'avec avec les bénéfices du trail nous puissions financer des aménagements pour franchir les clôtures des parcelles des agriculteurs. Cela permettra d'établir une paix sociale entre agriculteurs et randonneurs ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1471, du 2 août 2018, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui