Le Réveil Lozère 13 septembre 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un stand pour immortaliser le lien avec l’animal

Partenaire de l’événement, le lycée agricole de Marvejols Terre Nouvelle sera présent au concours départemental de la race Aubrac. Les élèves de l’établissement scolaire y tiendront un stand et photographieront les agriculteurs avec leurs animaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En tout, 21 élèves du lycée Terre Nouvelle se relayeront sur le stand de l’établissement scolaire basé à Marvejols.
En tout, 21 élèves du lycée Terre Nouvelle se relayeront sur le stand de l’établissement scolaire basé à Marvejols. - © DR

Ils seront une vingtaine d’élèves du lycée Terre Nouvelle, ce week-end, à tenir un stand un peu spécial : un stand dédié aux éleveurs et à leurs animaux. « L’idée, c’est de prendre les éleveurs en photo avec leurs animaux, explique Marlène Crueze, enseignante en éducation socioculturelle à Terre Nouvelle. Pour mettre en place cette activité, nous nous sommes inspirés du travail de Yann Arthus Bertrand intitulé Bestiaux. Tout au long de ce projet, il a pris des photographies d’éleveurs et de leurs animaux au salon international de l’agriculture de Paris. Des photos prises sur un fond, qui offrent un rendu magnifique et qui mettent en lumière les éleveurs et leurs relations avec leurs animaux, bref, l’agriculture. »

Suite de l'article à lire dans le supplément Concours départemental Aubrac du Réveil Lozère n°1425, du 14 septembre 2017, en page VII.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui