Le Réveil Lozère 26 septembre 2017 à 08h00 | Par Jean Dubé

Un Space en mode marche avant !

Au-delà des bons chiffres de participation, le Space 2017 aura été globalement un très bon cru, marqué par le retour à une ambiance plus calme, presque sereine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean Dubé

Personne n’a oublié les difficultés des différentes filières. Mais après trois années de crise profonde, les éleveurs pensent aussi au renouvellement des matériels et aux investissements trop longtemps repoussés. Beaucoup d’éleveurs sont venus au Space avec des projets en tête. Des projets raisonnés, longuement mûris dont ils voulaient aussi vérifier la faisabilité avec l’évolution des marchés et des prix de leurs produits, et vérifier qu’ils collaient avec les nouvelles ambitions affichées du gouvernement. Le Space 2017 était à la croisée de tous les enjeux politiques, environnementaux, génétiques, économiques, sociaux …
Au total, ce sont près de 114 000 visiteurs qui se sont succédés sur le parc-expo de Rennes (35) pendant les quatre jours du Space. Presque une année record, notamment sur la journée du jeudi, qui a atteint les 38 000 visiteurs… en limite de capacités des parkings et des halls. 2017 a donc été à nouveau une très bonne année après une édition 2016 entachée de mouvements d’humeurs et de blocages qui avaient largement perturbé les accès et fait baisser la participation.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1427, du 28 septembre 2017, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui