Le Réveil Lozère 29 août 2018 à 15h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un premier concours avant de s’installer pour mettre le pied à l’étrier

Les Jeunes agriculteurs du canton de Grandrieu organisent dimanche prochain leur quatrième édition de la Journée montagne. Plusieurs éleveurs participent à l’événement en amenant leurs animaux. Parmi eux, Quentin Théron, présentera les Aubrac de l’exploitation familiale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Quentin Théron présentera huit animaux du Gaec familial dimanche prochain à Grandrieu.
Quentin Théron présentera huit animaux du Gaec familial dimanche prochain à Grandrieu. - © Aurélie Pasquelin

C’est maintenant une tradition sur la Margeride. Tous les deux ans, les Jeunes agriculteurs du canton de Grandrieu organisent leur comice cantonal. Dimanche 2 septembre prochain, aura lieu la 4e édition de l’événement qui s’est ouvert cette année aux communautés de communes Randon-Margeride et Haut-Allier. Le comice reste, quant à lui, centré autour des races Aubrac et Montbéliardes, majoritaires sur le secteur. Pour chacune des deux races, un concours est organisé par section et un défilé, l’après-midi (voir le programme ci-contre) permettra à tous d’admirer les animaux des agriculteurs du secteur. Parmi la dizaine d’éleveurs Aubrac participant à la journée, nombreux sont ceux qui sont habitués à l’évènement. Cependant, certains ont fait le choix de se lancer et de présenter leurs animaux pour la première fois au concours. C’est le cas de Quentin Théron, qui participe à l’activité de l’exploitation de son père, le Gaec de la Brugerette, sur la commune de Saint-Paul-le-Froid.

Le salariat avant de s’installer
Pourtant le jeune homme n’est pas encore installé sur ces terres et est employé dans la boucherie du Haut-Alllier de Chambon-le-Château.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1473, du 30 août 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui