Le Réveil Lozère 06 février 2019 à 16h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un nouvel espace à Mende pour accueillir Lio

La Région Occitanie a récemment créée Lio (liaison Occitanie) pour relier les différents pôles urbains du territoire. À Mende, un nouveau local a été mis en place pour accueillir ce service.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’espace multimodal Adrien Durand de Mende accueille la branche lozérienne de Lio, le service transport de la Région Occitanie.
L’espace multimodal Adrien Durand de Mende accueille la branche lozérienne de Lio, le service transport de la Région Occitanie. - © Aurélie Pasquelin

Si l’on connaît surtout la loi Notre pour avoir redessiné la carte des régions en France, elle impliquait aussi bon nombre de changements de missions pour les Départements et les Régions. Pour ce qui est des transports, les conseils régionaux se sont vus confortés dans leur gestion des TER (transport express régional) mais ont aussi récupéré la gestion du transport scolaire et du transport interurbain autrefois gérés par les Départements. Suite à cette loi, la Région Occitanie s’est dotée d’un nouvel outil, nommé Lio, pour « liaison Occitanie ». Les bus, portant cette inscription jaune sur fond rouge sont d’ailleurs déjà en circulation dans la région, y compris en Lozère. Sur le département, un nouveau bureau dédié à ce service a d’ailleurs été ouvert dans les locaux de l’espace multimodal Adrien Durand, à côté de la gare routière.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1496, du 7 février 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui