Le Réveil Lozère 20 septembre 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un nouveau directeur à la tête de la DDT

Nommé par un arrêté du 1er ministre, Xavier Gandon a pris ses fonctions le 4 septembre dernier en tant que directeur départemental des territoires. Portrait du successeur de René-Paul Lomi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Xavier Gandon, directeur de la DDT Lozère.
Xavier Gandon, directeur de la DDT Lozère. - © Aurélie Pasquelin

Originaire de la Manche, Xavier Gandon a suivi un cursus d’ingénieur avant de travailler au sein des DDE du Calvados, de Corrèze ou encore de la Haute-Vienne. Il y a quelques semaines encore, il était directeur départemental adjoint des territoires du Lot-et-Garonne. Depuis le 4 septembre dernier, le normand a pris la tête de la DDT de Lozère. Il succède ainsi à René-Paul Lomi resté en poste pendant six années. « Né dans la Manche, j’ai l’habitude des territoires ruraux », confie l’intéressé. Issu d’un parcours plus porté sur l’équipement que sur l’agriculture, l’homme a pourtant dû gérer des problèmes épineux lors de son séjour dans le Lot-et-Garonne. « Cela fait déjà deux ans que je travaille de concert avec les agriculteurs, explique-t-il. Dans le Lot-et-Garonne, j’ai pu appréhender plusieurs problèmes liés au monde agricole, que ce soit pour le lait ou les néonicotinoïdes. De plus, ces derniers mois, nous avons dû gérer la crise liée à l’Influenza aviaire. Ce fut une période particulièrement intense au cours de laquelle nous avons dû traiter des cas complexes. Les sujets agricoles sont des sujets aussi prégnants que sensibles. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1426, du 21 septembre 2017, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui