Le Réveil Lozère 08 octobre 2014 à 08h00 | Par AgriEmploi

Un maillage public-privé porteur d’emploi

La mise en commun d’un salarié au sein d’un groupement d’employeurs (GE) apparaît aujourd’hui comme une solution pérenne conciliant besoin de main-d’œuvre et stabilité de l’emploi. Le GE travaille à l’échelle d’un bassin d’emploi et met en réseau les employeurs pour une meilleure efficacité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« On assiste depuis ces dernières années à une vulgarisation des groupements d’employeurs. C’est un outil à la fois pour les employeurs, pour les salariés et pour le territoire. Il traduit la volonté pour le département de s’appuyer sur les ressources locales » précise Cécilia Varlet l’animatrice d’AgriEmploi. C’est au tour du secteur de Saint-Chély-d’Apcher d’accueillir un nouveau groupement d’employeurs nommé les Genêts d’Apcher. Il se compose de sept agriculteurs et du Legta François-Rabelais de Civergols.

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 9 octobre 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui