Le Réveil Lozère 29 août 2018 à 15h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un concours de proximité pour des habitués

Autre race en compétition ce dimanche prochain : les Montbéliardes représenteront les vaches laitières. Là encore, plusieurs agriculteurs ammèneront leurs animaux pour les présenter au jury. Grand habitué des concours, le Gaec des Noisetiers présentera plusieurs vaches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Installés à Donaldès, sur la commune de Saint-Symphorien, Loïc et Éric Bonhomme ammèneront quatre vaches à la Journée montagne.
Installés à Donaldès, sur la commune de Saint-Symphorien, Loïc et Éric Bonhomme ammèneront quatre vaches à la Journée montagne. - © Aurélie Pasquelin

Installée à Donaldès, commune de Saint-Symphorien, la famille Bonhomme élève une soixantaine de mères de race Montbéliardes. Expérimenté dans le domaine, le Gaec des Noisetiers participe le plus souvent possible aux concours tels que les Miss Laitières, l’interdépartemental de la race et même l’interrégional de Saint-Gaudens le 15 septembre prochain. Mais avant ce grand rendez-vous, Éric, Denis et Loïc Bonhomme participeront cette année pour la troisième fois à la Journée montagne.

Une journée pour animer
« Même si l’enjeu est moins important que dans d’autres concours, c’est toujours intéressant de retrouver les autres, confie Éric Bonhomme. C’est un moment convivial où l’on peut échanger. » Et pour cette édition 2018 du comice de Grandrieu, les agriculteurs du Donaldès ont inscrit quatre vaches : Lavande, Havane, Florette et Levrette. Cette dernière ayant même reçu le prix de la meilleure mamelle au printemps dernier, au concours des Miss laitières d’Aumont-Aubrac. Pour les faire défiler, Loïc, le fils d’Éric, s’est tout de suite porté volontaire : « Cela fait cinq ans maintenant que je présente les animaux aux différents concours, indique le lycéen. J’aime bien les préparer, les dresser et les tondre pour les mettre en valeur le jour J. »

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1473, du 30 août 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui