Le Réveil Lozère 28 novembre 2018 à 15h00 | Par Sophie Chatenet

Un cluster herbe à l’échelle du Massif central

Rassembler les projets qui ambitionnent de valoriser les ressources herbagères et pastorales du Massif central, telle est la colonne vertébrale du cluster herbe, mis sur les rails, la semaine dernière, à l’occasion d’une journée « Au tour des prairies », organisée à VetagroSup.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’herbe, l’ADN de l’élevage du Massif central.
L’herbe, l’ADN de l’élevage du Massif central. - © SC

Imaginé comme une plateforme collaborative entre les secteurs agricole, agroalimentaire, la recherche et la formation et soutenu par les pouvoirs publics, notamment par le commissariat Massif central, le cluster herbe est en fait l’émanation du groupe herbe constitué, il y a une dizaine d’années, à l’échelle du grand Massif central. De travaux agronomiques, d’expérimentations en structuration de filières, il est apparu opportun d’élargir le groupe à un panel d’acteurs plus larges « pour fédérer autour d’objectifs communs et mettre en place des actions cohérentes et efficaces », résume Tony Cornelissen, président du Sidam*, structure pilote du groupe herbe et fondatrice du Cluster. Cette dimension de « cluster » plus souvent déployée dans le monde de l’entreprise et de la recherche-innovation, est pourtant conforme au défi auquel doivent répondre les filières agricoles, selon Frédérique Gomez, commissaire de Massif : « L’agriculture et les filières agroalimentaires valorisant les ressources herbagères et pastorales constituent un pilier majeur de l’économie du Massif central et permettent le maintien d’un tissu rural dynamique. Elles sont également à l’origine de multiples services sociaux et écologiques. Les atouts de ces systèmes d’élevage sont connus mais pas assez reconnus ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1486, du 29 novembre 2018, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui