Le Réveil Lozère 29 novembre 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un chien de troupeau pour aider sur l’exploitation

Compagnons fidèles du berger et de l’éleveur, les chiens de troupeau ont besoin d’un dressage bien particulier. Pour aider les éleveurs, la chambre d’agriculture de Lozère organise plusieurs sessions de formation destinées aux novices comme aux initiés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

Inscrits à la formation perfectionnement de dressage d’un chien de troupeau, organisé par la chambre d’agriculture le 10 novembre dernier, six éleveurs du département se sont retrouvés sur l’exploitation de Michel Fayet de Vazaroux, à Saint-Etienne-du-Valdonnez. Venus avec leurs chiens respectifs, Fanny Nogaret, Aimé Mazoyer, Perrine Vaillant, Oded Steinfeld, Patrick Carly et Michel Fayet ont ainsi passé la journée ensemble à s’entraîner sur les brebis et les bovins de Michel Fayet. « On ne peut pas toujours s’entraîner sur des bovins, explique Stéphanie Dayde-Fonda. En formation d’initiation, on ne peut pas le faire, c’est plus compliqué et on peut plus difficilement rattaper les erreurs mais pour une formation de perfectionnement, c’est un plus, d’autant plus qu’aujourd’hui, plusieurs participants ont aussi des bovins chez eux. » En effet, parmi les participants du jour, Aimé Mazoyer, installé à La Brousse, élève des Aubrac. « J’ai déjà eu plusieurs chiens de troupeau, explique ce passionné. À force j’ai l’habitude mais c’est toujours bon de voir les erreurs que l’on peut faire sur son exploitation. En plus aujourd’hui je suis venu avec Macdo. Âgé de deux ans, il est un peu difficile et j’ai du mal avec lui alors Stéphanie me donne des conseils pour m’aider. »

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1436, du 30 novembre 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous ne pouvons imposer aux pays tiers les conditions d’exportation de nos produits.

s’est exclamé Stéphane Travers, le 7 février au congrès de la Fédération nationale bovine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui