Le Réveil Lozère 27 décembre 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Un calendrier pour sensibiliser le grand public au monde des ovins

Vainqueurs des Ovinpiades régionales et second des nationales, Matthias, Lou et Perrine ont créé un calendrier aux couleurs des ovins. Le week-end dernier, il était distribué dans les magasins U de la région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vendredi 22 décembre, 10 000 exemplaires ont été offert pour l’achat d’agneaux français en rayon boucherie.
Vendredi 22 décembre, 10 000 exemplaires ont été offert pour l’achat d’agneaux français en rayon boucherie. - © Aurélie Pasquelin

« Terre d’ovins », tel est le nom du calendrier distribué, à tous les consommateurs d’agneau, le week-end dernier dans les magasins U de la région. À la base du projet : Perrine Ressouche, Lou Vanbeselaëre et Matthias Coulet, trois élèves du lycée Terre Nouvelle de Marvejols. En 2017, ils ont pu présenter leur calendrier aux Ovinpiades collectives sur le thème des « chroniques de l’élevage ovin ». « En apprenant le sujet de cette année, on a tout de suite pensé au calendrier », raconte Perrine Ressouche. Une idée lumineuse puisque avec ce projet, ils remportent le concours régional et se placent deuxièmes au niveau national. Séduit par le calendrier, Inn’Ovin a même décidé de le diffuser le plus largement possible au grand public. « C’est un bon outil pour promouvoir la filière », explique Laurent Cavaignac, coprésident d’Inn’Ovin. Promouvoir et sensibiliser le grand public au monde des ovins, c’est bien l’objectif principal de ce calendrier qui a été diffusé à la hauteur de 10 000 exemplaires dans 70 magasins U de la région Occitanie en cette période de Noël.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1440, du 28 décembre 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous ne pouvons imposer aux pays tiers les conditions d’exportation de nos produits.

s’est exclamé Stéphane Travers, le 7 février au congrès de la Fédération nationale bovine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui