Le Réveil Lozère 28 mars 2018 à 09h00 | Par FA

Un bilan prometteur et des projets pour l’APLM

À l’occasion de ses assemblées départementales, l’association a présenté le bilan de l’année et ses projets de développement pour l’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bientôt, la raclette viendra compléter la gamme Mont lait.
Bientôt, la raclette viendra compléter la gamme Mont lait. - © DR

Les assemblées départementales du Puy-de-Dôme de l’association des producteurs de lait de montagne (APLM) ont eu lieu les 12 et 13 mars. Tous les administrateurs étaient présents. « En tant qu’administrateur, notre participation est très importante », estime Éric Germain, trésorier de l’APLMC, « pour être proche des producteurs, pour répondre à leurs attentes et pour participer aux échanges, qui ont été très fructueux ». L’intérêt des producteurs reste intact, puisque le nombre d’adhérents est constant : les départs dus aux cessations d’activité laitière ou aux départs à la retraite, sont compensés par de nouvelles adhésions.

400 € les mille litres
En 2017, 7 millions de litres de lait Mont lait ont été vendus, soit 4,4 % de la production des adhérents à l’ALPM, pour un retour de 425 000 € aux 485 exploitations adhérentes. Ce niveau de retour permet une rémunération du lait vendu sous la marque Montlait à 400 € les mille litres. Les producteurs présents en assemblée sont repartis avec un chèque correspondant à leur part sur le retour sur les ventes.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1453, du 29 mars 2018, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui