Le Réveil Lozère 03 janvier 2018 à 08h00 | Par Nancy Sagnet

Un bilan d’activité 2017 positif pour la pêche

En ce début d’année, la fédération de pêche de la Lozère a souhaité revenir sur les différentes actions menées en 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur le lot on peut apercevoir des zones nettoyées par les truites pour y déposer leurs œufs, ce sont des frayères.
Sur le lot on peut apercevoir des zones nettoyées par les truites pour y déposer leurs œufs, ce sont des frayères. - © Nancy Sagnet

Les conditions de sécheresse de l’année 2017 ont eu un impact sur les différents cours d’eau du département notamment en Cévennes. Mais, malgré cette année difficile, la fédération de pêche enregistre tout de même « 16 800 permis avec une baisse de 1,70 % par rapport à l’année 2016 », explique Philippe Pitot, directeur de la fédération de la pêche. Aussi, la pêche se pratique également sans permis sur des étangs touristiques. « Sur les trois étangs (l’étang de Barrandon, l’étang de Bonnecombe et l’étang de Saint-Léger-du-Malzieu), la pêche ludique a eu du succès puisque, nous enregistrons une bonne fréquentation », continue le directeur.

Diverses activités

La fédération de pêche a également mené des activités à destination des plus jeunes des interventions dans des collèges « Nous nous rendons dans des collèges et lycées à la demande des professeurs pour présenter les différents systèmes aquatiques raconte le directeur. Nous avons également mené plusieurs ateliers d’initiation à la pêche à destination des plus jeunes ».

La pêche est en constante évolution au niveau des techniques et séduit de plus en plus de jeunes : « 50 % des pêcheurs ont moins de 44 ans et un quart ont moins de 24 ans, ajoute Philippe Pitot.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous serons dans la rue très prochainement pour dire non au matraquage des agriculteurs et pour que le gouvernement tienne ses promesses.

sur la loi Égalim, a alerté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA le 3 décembre. Invitée sur France Info, elle a exprimé le ras-le-bol des agriculteurs face à l’agribashing.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui