Le Réveil Lozère 05 juillet 2017 à 08h00 | Par AG

Un accord enfin trouvé sur la réforme de la législation UE

Après trois ans d’intenses négociations, le Parlement européen et la présidence du Conseil de l’UE sont parvenus à un accord sur la révision de la législation sur l’agriculture biologique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Commission européenne

Le Parlement européen et la présidence maltaise du Conseil sont finalement parvenus le 28 juin à trouver un accord sur la révision de la législation de l’UE sur l’agriculture biologique. Pour enfin boucler ce dossier, les négociateurs ont dû mettre de côté, comme le leur avait proposé la Commission européenne, les deux points les plus problématiques de la discussion : le déclassement des produits présentant des résidus de pesticides non autorisés et l’autorisation des cultures sous serre dans des bacs pour les pays du nord de l’Europe. Un report que les experts des Vingt-huit ont accepté. Ils avaient confié le 26 juin, à la majorité qualifiée, un mandat à la présidence maltaise du Conseil, ce qui lui a permis de conclure les négociations. L’Autriche, la République tchèque, la Finlande, la Slovaquie, le Danemark, Chypre et la Lituanie avaient néanmoins voté contre, tandis que la Lettonie, la Hongrie, la Pologne et la Belgique s’étaient abstenues. Le Parlement européen et le Conseil doivent encore officiellement valider cet accord pour que le texte puisse entrer en vigueur. Après approbation formelle par le Conseil, il sera soumis au Parlement européen pour un vote en première lecture puis reviendra devant le Conseil pour adoption définitive. La nouvelle réglementation devrait s’appliquer à partir du 1er juillet 2020.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1417, du 6 juillet 2017, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui