Le Réveil Lozère 12 décembre 2018 à 16h00 | Par FXS

UE-Mercosur : détermination de Bruxelles, réserves françaises

Alors que les négociations reprennent, Emmanuel Macron a émis des réserves sur un possible accord.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Même si certaines questions difficiles restent en suspens, l'UE demeure fermement résolue à conclure un accord ambitieux, équilibré et mutuellement avantageux » avec le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay), assure Cecilia Malmström dans sa réponse datée du 5 décembre à une question écrite parlementaire. « Les contacts et les échanges entre les équipes chargées des négociations vont se poursuivre », indique la commissaire européenne au commerce alors qu'une nouvelle série de pourparlers entre les deux parties s'est ouverte le 10 décembre à Montevideo (Uruguay).

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1488, du 13 décembre, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui