Le Réveil Lozère 06 février 2018 à 01h00 | Par Aurélie Pasquelin

Trois affiches sélectionnées pour Paris

Les résultats du concours des Ovinpiades collectives sont tombés dimanche 4 février. Avec trois affiches sélectionnées, Terre Nouvelle enverra neuf de ses élèves au SIA pour défendre les couleurs de la Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Le concours des Ovinpiades collectives 2018 se déroule en deux étapes : une première sélection sur Facebook et un classement final effectué le samedi 24 février, lors du salon international de l’agriculture de Paris. Dimanche dernier, les résultats de la première partie du concours ont été publiés par Inn’ovin.
Sur les vingt projets sélectionnés, dix affiches ont été sélectionnées. Participant au concours, le lycée privé Terre Nouvelle de Marvejols avait choisi de présenter cinq projets. Le thème, imaginer l’affiche des Ovinpiades 2019, a particulièrement inspiré les étudiants lozériens puisque trois de leurs affiches ont été sélectionnées au concours.
Au total, neuf jeunes iront à Paris à l’occasion du SIA pour défendre leur projet devant un jury de professionnels. « À partir de maintenant, les élèves sélectionnés vont travailler leur argumentaire pour leur oral », explique Marlène Crueyze, enseignante en charge du concours à Terre Nouvelle. Ils auront cinq minutes pour convaincre les membres du jury mais aussi le public qui pourra lui aussi voter le 24 février, journée du concours mais aussi journée d’ouverture du salon.

- © DR
- © DR

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Alors que la population agricole décroît, nous avons les moyens de donner envie aux jeunes générations non issues du monde agricole de nous rejoindre pour un nouveau projet de vie en s’installant en agriculture biologique.

a déclaré Guillaume Riou, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).