Le Réveil Lozère 29 décembre 2015 à 08h00 | Par Chambre d'agriculture de Lozère

Trente-sept communes lozériennes sont concernées

Le projet d’élaboration de schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage) du Haut-Allier fait l’objet d’une enquête publique avant sa mise en œuvre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Réveil Lozère

Cet outil décline à l’échelle du bassin versant les grandes orientations et les priorités à retenir en tenant compte de la protection des milieux aquatiques, de l’équilibre à assurer entre les différents usages de l’eau, des évolutions prévisibles du territoire et des contraintes économiques. Pendant l’enquête publique chacun peut avoir accès aux différents documents et émettre des remarques et des avis. L’enquête publique aura lieu début janvier. Profitez-en pour consulter les documents et vous exprimer. Dans le cadre de la phase de consultation, la chambre d’agriculture de Lozère émet elle aussi un avis et des remarques. Celui-ci est joint au dossier d’enquête publique. L’enquête publique est ouverte du 4 janvier au 3 février 2016. Vous pouvez obtenir davantage d’informations sur le http://alagaly.wix.com/sagehautallier. Renseignements complémentaires à la chambre d’agriculture de Lozère au 04 66 65 62 00 (demandez Anne-Claire Guenée).

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 31 décembre 2015, numéro 1340.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui