Le Réveil Lozère 26 novembre 2014 à 08h00 | Par AgriEmploi

Transformer le précaire en durable

Les associations AgriEmploi et le CBE des Cévennes se sont associées aux démarches territoriales de Terra Rural et à la charte forestière Gorges Causses Cévennes pour les questions sur l’emploi en milieu rural.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les deux structures ont animé conjointement un temps d’informations sur la mutualisation, via l’outil groupement d’employeurs (GE) sur le bassin large de Florac, à la salle Prunet, mardi 18 novembre. Des artisans, agriculteurs et élus ont pu discuter avec des salariés et membres de GE venus témoigner de leurs expériences au sein des groupements. Ces échanges ont permis de mieux comprendre leur fonctionnement, mais aussi leur organisation. « La réflexion portée au travers de cette action est d’envisager une dynamique de territoire et de mutualiser les diverses compétences du bassin d’emploi » précise Cécilia Varlet animatrice de l’association AgriEmploi. La mutualisation des emplois est une alternative intéressante qui permet de transformer des emplois précaires en emplois durables et d’apporter aux membres adhérents une solution durable à leurs besoins de main-d’œuvre.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 27 novembre 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui