Le Réveil Lozère 18 février 2014 à 08h00 | Par Emilie Wood

Tradition - Préparation pour le salon de l’agriculture : un yaourt lozérien reconnu et récompensé

Christian Delon produit des yaourts au lait de brebis bio de fabrication artisanale à Longviala, La Tieule, et ne compte plus les récompenses qu’il reçoit au salon de l’agriculture chaque année. Ce travailleur acharné, qui produit en partie le lait qu’il transforme, sera présent au salon de l’agriculture 2014 et ne manque pas de projets d’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Emilie Wood

Le premier diplôme sur le mur de son bureau date de 2010. Médaille d’or reçue lors de son premier salon de l’agriculture, obtenue pour son yaourt au miel. En 2011, ce sont les yaourts au miel ainsi que ceux à la châtaigne qui reçoivent la récompense suprême, tandis que le yaourt nature et celui aux fruits rouges obtiennent chacun une médaille d’argent. En 2012, or pour le yaourt nature, argent pour le miel, bronze pour la châtaigne et la confiture de lait. En 2013, encore deux médailles : le nature en or, le fruits rouge en bronze. Une chose est sûre, Christian Delon n’a pas à rougir de ses yaourts.

« Les médailles, c’est impossible à prédire. Chaque année, on se pose la question, est ce que mon produit va être encore à la hauteur ? On a beau être fier de son travail, il y a beaucoup de gens en France qui transforment aussi très bien. On ne sait pas à l’avance si on va être plébiscité par le jury. » Ainsi s’exprime Christian Delon, créateur de la marque Tradibergère (anciennement connu sous le nom « Causse de Lozère »), exploitant à Longviala, commune de La Tieule. Son exploitation, sur le causse de Sauveterre, s’étend sur 235 hectares de terrain rocailleux.

Suite à lire sur le Réveil Lozère N°1247 du 20 février 2014, page 6.

La Lozère au SIA

Partenaire essentiel de l’agriculture lozérienne, le conseil général de la Lozère, en collaboration avec l’association De Lozère, propose comme chaque année un pavillon collectif aux couleurs du département et consacre, en 2014, 15 000 € à l’organisation de cette manifestation.

Situé sur l’espace Languedoc-Roussillon, le pavillon collectif Lozère, d’une surface de 27 m², sera estampillé pour l’occasion aux couleurs de la campagne de communication Lozère, plaisirs authentiques, conçue autour des différentes filières agroalimentaires du département. Cet évènement international sera également l’opportunité de diffuser la marque de territoire Lozère nouvelle vie.

L’inauguration de l’espace Lozère est prévue le mercredi 26 février à 13 h. Elle se fera en présence des élus du département, de la présidente de la chambre d’agriculture de la Lozère, de personnalités lozériennes et de l’association Les Lozériens de Paris. Elle sera suivie d’une dégustation de produits du terroir. L’espace Lozère sera organisé autour de plusieurs univers produits. Une grande partie sera réservée aux producteurs du département qui font le déplacement pendant neuf jours afin de proposer aux visiteurs du salon leurs spécialités.

Association De Lozère

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui