Le Réveil Lozère 29 mai 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Tout l’Aubrac lozérien mis en avant pendant tout un week-end

La 27e édition, la fête de la transhumance de Bonnecombe a attiré, dimanche dernier de nombreux touristes venus d’un peu partout en France. Un évènement qui a cette année été couplé avec le « Festi rando » de la transhumance qui se déroulait la veille.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Plus de 150 couples d’Aubrac ont transhumé dimanche dernier au col de Bonnecombe. (© Aurélie Pasquelin)  © Aurélie Pasquelin Tout au long de la journée, le marché a attiré bon nombre de personnes. © Aurélie Pasquelin Tout au long de la journée, le marché a attiré bon nombre de personnes. © Aurélie Pasquelin Tout au long de la journée, le marché a attiré bon nombre de personnes. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Un peu avant 11h30, le premier troupea, celui de la famille Pignol, a fait son entrée sur le col de Bonnecombe. © Aurélie Pasquelin Comme le veut la tradition, le premier troupeau a été bénit. © Aurélie Pasquelin Comme le veut la tradition, le premier troupeau a été bénit. © Aurélie Pasquelin Comme le veut la tradition, le premier troupeau a été bénit. © Aurélie Pasquelin Après leur arrivée au col de Bonnecombe, les animaux des trois troupeaux ont pu se reposer dans leur parc. © Aurélie Pasquelin Après leur arrivée au col de Bonnecombe, les animaux des trois troupeaux ont pu se reposer dans leur parc. © Aurélie Pasquelin Après leur arrivée au col de Bonnecombe, les animaux des trois troupeaux ont pu se reposer dans leur parc. © Aurélie Pasquelin Après leur arrivée au col de Bonnecombe, les animaux des trois troupeaux ont pu se reposer dans leur parc. © Aurélie Pasquelin Après leur arrivée au col de Bonnecombe, les animaux des trois troupeaux ont pu se reposer dans leur parc. © Aurélie Pasquelin Dimanche midi, 1 200 repas ont été servis avec pour plat : aligot et brochettes de bœuf. © Aurélie Pasquelin Dimanche midi, 1 200 repas ont été servis avec pour plat : aligot et brochettes de bœuf. © Aurélie Pasquelin Dimanche midi, 1 200 repas ont été servis avec pour plat : aligot et brochettes de bœuf. © Aurélie Pasquelin Des démonstrations de danse folklorique étaient organisées tout au long de la journée. © Aurélie Pasquelin Des démonstrations de danse folklorique étaient organisées tout au long de la journée. © Aurélie Pasquelin Des démonstrations de danse folklorique étaient organisées tout au long de la journée. © Aurélie Pasquelin Après les animaux de la famille Pignol, les Aubrac des Gély sont arrivés sur le lieu de la fête. © Aurélie Pasquelin Après les animaux de la famille Pignol, les Aubrac des Gély sont arrivés sur le lieu de la fête. © Aurélie Pasquelin Après les animaux de la famille Pignol, les Aubrac des Gély sont arrivés sur le lieu de la fête. © Aurélie Pasquelin Après les animaux de la famille Pignol, les Aubrac des Gély sont arrivés sur le lieu de la fête. © Aurélie Pasquelin Après les animaux de la famille Pignol, les Aubrac des Gély sont arrivés sur le lieu de la fête. © Aurélie Pasquelin

C’est une tradition devenue incontournable sur l’Aubrac, les transhumances des troupeaux attirent chaque année des visiteurs de tout le pays. En Lozère, la transhumance du col de Bonnecombe fêtait cette année son 27e anniversaire. Comme à l’accoutumée, touristes et lozériens ont pu dimanche dernier, voir passer les troupeaux tout en profitant du marché de producteurs et du repas préparé par l’association de la fête. Cette année, en plus de la traditionnelle fête, l’office du tourisme de l’Aubrac aux gorges du Tarn, en partenariat avec l’association Aubrac Sud-Lozère, organisait la veille le « Festi rando de la transhumance ». Randonnées thématiques, balades contées, jeux en bois… petits et grands ont ainsi pu profiter du site. « Les personnes qui ont participé au Festi rando ont été ravies », raconte Marie-Pierre Vayssier, présidente de l’association Aubrac Sud-Lozère. Un succès pour cette première édition du Festi rando qui, selon la présidente, « devrait se refaire l’an prochain ».

5 000 personnes, 1 200 repas
Si plusieurs dizaines de personnes ont fait le déplacement samedi pour cette première édition du Festi rando, le clou du week-end c’était bien l’arrivée des troupeaux le dimanche. De Lozère, de l’Aubrac, de Cholet, de Montluçon, de Montpellier… en tout 5 000 personnes sont venues pour les voir.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1512, du 30 mai 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui