Le Réveil Lozère 02 avril 2014 à 11h15 | Par CDT/Brigitte Donnadieu

Tourisme - La Lozère présente au salon du randonneur de Lyon

Le Comité départemental de tourisme de la Lozère était présent à la 8e édition du salon du randonneur de Lyon les 21, 22 et 23 mars avec plusieurs partenaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CDT Lozère

Cette année encore le salon du randonneur de Lyon a été très positif en affichant une augmentation de la fréquentation de +3,8. En effet 13 158 visiteurs se sont déplacés tout au long des trois jours. La randonnée, thème très porteur, est une activité de plus en plus à la mode. Ce salon est reconnu du public et des spécialistes de toutes les randonnées, balades et trekking qui sont venus rencontrer les 326 exposants sur 102 stands.

Cette année, la randonnée culturelle était à l’honneur, ce qui a permis à l’association Sur le chemin de Robert Louis Stevenson d’évoquer son programme pour son 20e anniversaire et de la mention d’Itinéraire Culturel Européen attendu cette année, ainsi qu’à celle des Amis du bienheureux pape Urbain V de présenter le chemin en cours d’homologation d’ici le mois de juin.

À lire dans le Réveil Lozère n°1253 du 3 avril 2014, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).